I've Got Blues Enough To Smash Your Bones


A priori je vais voir Mando Diao à Paris le 7 avril prochain, soit le lendemain de mes 17 ans.
Du coup je vois difficilement comment à l'instant présent je pourrais être plus heureuse.

KIR KIS

Sinon j'avais envie de faire un petit compte rendu des choses pas passionnantes qui constituent ma vie ces derniers temps, histoire de vous faire fuir un peu, et surtout parce que je viens d'être prise d'une pulsion 3615 racontage de life et qu'un blog ça peut aussi servir à ça à l'occasion. Puis la vie au lycée devient vraiment un truc de psychotique en T°L, plus ça va plus on est perturbés et misanthropes dans mes fréquentations, c'est assez grave donc faut que j'extériorise, on en est à un point où on se prend pour des castors pendant les cours d'anglais tellement nos nerfs sont entrain de nous lacher. Déjà chose atroce j'ai du rester à Tournon mercredi après midi parce que jeudi il n'y avait pas de transports scolaires pour cause de rally de Monte Carlo et donc de routes barrées. Après qu'on vienne pas me dire que la France n'est pas un pays de beaufs. Heureusement ça m'a donné l'occasion d'aller admirer Benicio Del Toro dans une salle de ciné où on devait être 8 dont les deux tiers de kékés qui faisaient "wow trop cool, ta race!" dès que quelqu'un se faisait buter ou qu'un bazooka était utilisé. C'était absolument charmant mais je me suis quand même interrogée sur les raisons de leur présence dans cette salle. Dans la catégorie ciné j'ai aussi vu Hunger, Two Lovers et Twilight, qui n'ont tellement rien à voir avec la choucroute les uns les autres que ça en était réjouissant. Et j'envisage désormais le kidnapping de Robert Pattinson, comme 50% des individus de sexe féminin de 12 à 20 ans de la planète, du coup je me sens terriblement banale et c'est cool, j'ai même pas perdu la face en sortant du ciné.

On a aussi eu dans la catégorie moins réjouissant et plus scolaire à notre premier véritable DS type bac de philo, pendant 4 looongues heures, ce fut hardcore et solennel puisque nous avions pour l'occasion investi la salle Mallarmé (pour la petite histoire ce gars a été prof dans mon lycée et détestais profondément Tournon, même qu'il y a écrit ses poèmes les plus déprimants. Et pourtant on s'en fait une gloire, j'ai jamais compris pourquoi), un salle qui a 300 ans, au moins 7 mètres de plafond et 150 tables individuelles, destinées à ne recevoir que les DS importants. J'avais compté un jour pendant le devoir commun de maths en seconde, puisque j'avais rien d'autre à faire. Tout ça pour dire que je ne sais pas si c'est un échec ou non, et je tente de vagues prières voir si l'esprit de Rousseau fera quelque chose pour ma moyenne de philo, qu'une dissert sur le bonheur a réduit à néant, ironie du sort. Heureusement pour moi et ma recherche personnelle du bonheur, j'appris jeudi soir suite à une connexion sur FB dans un pique d'ennui qu'un évènement paranormal allait se produire : Mando Diao en concert en France. Ca doit faire pas très loin de trois ans que j'attendais ça, donc bon, d'abord j'ai cru à une blague mais pas du tout : MD en concert pour de vrai à la Maroquinerie la première semaine de mes vacances. Je vous épargne la description de la quasi-crise d'hystérie qui a suivi, car ça serait dégradant pour moi, enfin toujours est il que soudainement ma semaine a pris une tournure beaucoup plus positive et que mon karma semble depuis étrangement au beau fixe. Mais Mando Diao quoi. Björn Dixgård et Gustaf Norén, représentations allégoriques de l'essence même de la Suède. Je crois que j'avais déjà raconté sur TQID 1.0 la façon assez absurde dont j'avais découvert le groupe au beau milieu de l'été 2006 (j'ai souvent l'impression de radoter), enfin toujours est il que ça promet d'être extrêmement magnifique et qu'après ça, tout ce qu'il me restera à attendre de la vie c'est un concert privé acoustique des Strokes dans ma chambre. (nb: je radote vraiment.) Et même s'il s'avérait que le prochain album de Mando soit moyen, je ne leur en voudrai même pas.

Je terminerai en signalant que sauf motivation exceptionnelle vendredi prochain (ce qui est peu probable puisque j'aurai alors un épisode de GG à visionner - je suis overbookée, vraiment) le prochain article ne vera pas le jour avant au moins deux semaines puisque mercredi Kaiser Chiefs + Dananananakroyd option bière à Lyon et samedi départ à Tolède et Madrid pour une semaine avec le lycée, histoire de prendre des pré-vacances alcoolisées en groupe, de faire une ou deux overdoses de churros (ce qui est très sérieusement précisé sur le programme de la semaine) et bien entendu de faire le tour des églises et musées locaux.
(et la critique de White Lies arrive cet aprem, promis.)

Commentaires

Jessyka a dit…
Désolé de te frustrer en te parlant des cours en plein week end mais j'ai une question à te poser : après le bac, tu comptes faire quoi ? Je pose cette question à tous les Term L que je rencontre parce qu'il est évident que la série Littéraire est la seule ou je ne devrais pas me planter, mais le problème c'est que ça ouvre pas grand chose comme portes. C'est quand même un comble que ce soit mieux d'avoir un bac S ou ES pour faire Journaliste ! (Encore ES je comprends, mais S...)
Jessyka a dit…
Merci beaucoup de ta réponse, c'est rassurant les personnes qui sont heureux d'avoir pris L et qui ne l'ont pas fait parce que les autres voies ne les intéressaient pas. Je te dis un bon "merde" pour le concours d'entrée à science-po ; j'avoue que c'est une voie qui m'intéresserait aussi (je sais j'ai encore du temps avant tout ça). La prépa littéraire a aussi l'air très intéressante. Mais je crois que les choses les plus intéressantes sont généralement les plus difficiles à atteindre, enfin ça dépend de ton ambition. Et au niveau des métiers, tu as des idées ?
Boris a dit…
Nope mon petit, je suis sur Montpellier à ce moment là en fait. J'étais pas spécialement inspirée par les Kaiser en concert.
Claire a dit…
Et Hunger, ça s'est révélé bon? j'ai piqué l'affiche dans un cinéma tellement elle était belle. Ce serait bête que le film soit un navet. Le "rien à voir avec la choucroute" me fait sourire, je croyais l'expression typiquement belge. Ca doit être les origines qui remontent? :D
je ne recommenterai pas le fait que tu ailles voir MD (j'ai failli écrire JJJDDDDDDD mais bon...)
j'ai pas vu Twilight, mais je trouve assez drôle le fait que tu sois tombée sous le charme de Bob (oui je lui donne des surnoms ^^
vous aviez jamais eu de vrai devoir de philo encore? c'est bizarre tout de même, j'ai eu au moins 3 ou 4 fois des DS de 4h, pourtant je suis en S (mais bon c'est un peu des sadiques dans mon lycée en même temps).
"concert privé acoustique des Strokes dans ma chambre" LOOL (si ça arrive je veux bien devenir ta coloc)
bon voyage en espagne sinon.
bisou
Elvira a dit…
Bonjour!
J'adore Mando Diao! I'm from Sweden but I'm thinking of coming to Paris to see them. Do you know where to buy the tickets?
Cheers!
Heard a dit…
Dans le genre lycée qui n'ont pas peur, dans le mien y'a des portraits avec des citations des auteurs, poètes, etc qui y sont passés, y'en a un (René Guy-Cadou, me semble-t'il) pour qui ils ont mis une citation où il dit que la seule envie qu'il avait quand il était dans le lycée c'était de se barrer.

Articles les plus consultés