17.6.08

Don't Be A Coconut

Bac faisant, je suis la cible de fortes restrictions de web, et je suis blogeusement parlant inactive depuis deux semaines et demi, et ça c'est mal, tout les matins je me lève en me disant qu'il faut que j'écrive un article et je n'y arrive pas, donc forcément après je me sens presque mal. En même temps, ça me permet d'avoir presque plus de choses à raconter que d'habitude, donc...

Tout d'abord, il est de mon devoir de vous signaler la parution d'un nouveau magazine musical de qualité et de langue française, deux critères pas toujours très compatibles : Volume. Il est rédigé par les journalistes musicaux des Inrocks, et il est plutôt bien fichu: preuve de goût, le Red Album de Weezer y est disque du mois, et on apprend par la même occasion que Rivers Cuomo est fan de football (oui personne n'est parfait) et que les Midnight Juggernauts sont tous des no-lifes. Non, sérieusement, y'a du lourd, notamment une dizaine de pages sur Radiohead, qui en font la couverture du magazine, et un bel article sur My Bloody Valentine, héros de mes DM de maths de mon année de 3°: J'ai vécu une fantastique année de 3°, mon prof de maths passait au tableau des clips de Joy Division pendant qu'on faisait nos exercices, intitulait nos DM "Black Rebel Motorcycle Club" et incluait dans les DS des questions bonus telles que "lequel de ces groupes n'est pas de la noisy pop ? 1/Sonic Youth 2/The Pixies 3/Dinosaur Jr ..." Et c'était notamment un amateur de MBV. Je regrette amèrement cette époque.

Toujours dans la catégorie revue de presse, j'aimerai comprendre la schizophrénie de Rock'n'Folk : pourquoi consacrent-ils 4 pages plutôt dithyrambiques à Weezer avant de leur coller un médiocre deux étoiles dans les critiques ? J'étais presque vexée quand j'ai vu ça, vraiment.
Passons au sujet inévitable de la semaine (non, pas MGMT, pas cette fois ci, je me retiendrai, je peux prendre sur moi le temps d'un article) : Le déjà fameux My Drive Thru, collaboration de Dieu/Santogold/Pharrell Williams. Forcément, la découverte impromptue lundi dernier du leakage de la-dite chanson a bien faillit entrainer chez moi un infarctus suite à une dangereuse accélération de mon rythme cardiaque, parce que enfin avoir un témoignage sonore de vie de la part de JC, c'était quand même un grand évènement. Mais après mure réflexion, le titre en question est en fait pas terrible. Musicalement, c'est pas ça en tout cas. Rien à redire sur la voix de Julian, parce que je manque peut être un peu d'objectivité, mais bon, Santogold c'est pas trop mon truc, et le Pharrell, j'ai beaucoup de respect pour lui, mais s'il pouvait tout de suite retirer sa proposition de produire le Strokes N°4, je lui en serai éternellement reconnaissante. Pourquoi ? Parce que certes, le Black & White Album des Hives, dont il a produit une bonne partie, est un bon album, mais n'est rien à côté d'albums comme Veni Vidi Vicious ou Tyrannosaurus Hives, qui sont eux produit par le dénommé Pelle Gunnerfeltd, Suédois de type bourrin amateur de metal. Et ça se sent vraiment au niveau du son, et le lifting sonore du dernier album est quand même un peu triste. Et j'ai peur de voir disparaitre les solos "heavy-metal FM d'un mauvais goût assumé" de Nick Valensi, ceux là même que j'aime tellement sur First Impressions Of Earth, genre Vision Of Division/Electricityscape. Parce que quoi, au risque de me répéter, c'est mon album préféré, autant dire que j'attends beaucoup de sa suite. Et je dois avoir fondamentalement mauvais goût.
EDIT du 20 : apparemment ce projet se précise. Bon au moins on est d'accord sur la qualité du groupe.

En parlant de suite justement, le nouvel Albert Hammond, Jr. est bon, mais ne vaut pas Yours To Keep, car absence de pépites à la Scared ou Call An Ambulance, donc moins pop. Justement, il sonne un peu comme du sous-Strokes, ce qui n'est pas nécessairement une mauvais chose mais c'est pas non plus très réjouissant de retarder tout un groupe pour ça. Oui, aujourd'hui je suis d'une merveilleuse humeur, je sais. En même temps comprenez moi, il pleut depuis un mois, forcément ça fini par avoir une grave incidence sur mon métabolisme. Pour en revenir à mon année de 3°, au mois je juin le brevet on le révisais à l'ombre de mon sol pleureur à côté de mon étang en écoutant les grenouilles parce qu'on crevait violemment de chaud (aspect bucolique de la vie à la campagne bonjour), et là j'en suis réduite à mettre des sweats au 17 juin parce que j'ai le pire rhume de l'année. Pour couronner le tout, je m'apprête à éteindre cet ordinateur dans le but de revoir mes cours de physique, car sinon mes parents comptent prendre des mesures à mon encontre. Comment tenir dans de telles conditions ?

Mise en page et fioritures plus tard, je disserterai également sur la question "pourquoi Cage The Elephant vient de sortir le meilleur album du mois de juin?" (les photos, c'est eux). Je vais me faire du café.


Puis mini-playlist, histoire de :

Albert Hammond, Jr - Victory At Monterey
Foals - Hollaback Girl (Gwen Stefani cover)
Alphabeat - Digital Love (Daft Punk acoustic cover)
Mystery Jets - Two Doors Down (Itunes Live Session)
Cage The Elephant - Back Against The Wall
Cage The Elephant - Lotus

(Je reconnais volontiers qu'Alphabeat, c'est franchement pas terrible, mais bon, le chanteur a des joues qui crient "pince moi!", des petites boucles blondes toute mignonnes et un air gentil. En plus c'est des Danois, et cette reprise est drôle. Par contre l'album c'est franchement pas ça du tout.)

PS: Même que Denver a repris du service au bout d'un mois. Je dis oui oui oui, vive la paléontologie.
(ok ça c'était vaseux.)