Au moins aussi sexy que Freddie Mercury en short moule-burnes blanc et bandana rouge.

EDIT : review de Music Is Not Fun + bas

Cet article m'insupportait de par son absence totale d'intérêt et son ton très emo genre "j'en peux plus des cours, j'ai à moitié foiré mon bac blanc, je veux mouriiiiiiiir" (bien que les deux premières parties de cette phrase soient totalement véridique, la troisième, un peu moins, quand même). Puis il y a des choses plus importantes dans la vie. De plus, c'est bientôt Noël (scoop), donc je me dois d'arrêter au moins provisoirement d'être d'humeur dévastatrice en permanence. Et je dois penser à établir une liste définitive de cadeaux (voir les "choses plus importantes dans la vie" ?...)


Mais surtout, il y a cet espèce de coïncidence extrêmement géniale qui me remonte
le moral à fond, un de ces évènements qui vous font littéralement bondir de votre chaise d'ordinateur dans un terrible fracas pour traverser votre maison au triple galop en poussant de petits jappements indéfinissables afin de l'annoncer au plus vite à vos parents : Tom Smith et ses amis donnent un concert au Transbordeur à Lyon le jour précis de votre anniversaire, qui en plus cette année tombe un dimanche (précisément le 6 avril, vous n'avez plus aucune excuse pour l'oublier !). Pour simplifier, ce genre de choses a à mes yeux presque autant d'importance qu'une reformation des Libertines ou un nouvel album des Strokes, puisque Tom, ben ... c'est Tom. Oui, quelle argumentation bidon. Il est normal que je me rétame au bac blanc de français avec un tel sens de l'argument bien senti. Je fermerai cette parenthèse en ajoutant qu'il est de plus fort probable que Hot Hot Heat fasse la première partie. Que direr de plus ? Que je vais prendre mes places dès cet après-midi. (Il s'est mit à neiger, ce qui est inquiétant, car apte à compromettre ma présence au concert de Music Is Not Fun ce soir si le phénomène persistait un peu trop. Re-les joies de la vie en milieu rural, comme dirait notre prof d'espagnol)


Sinon je suis allée voir les Promesses de l'Ombre hier soir, comme le cinéma local accuse toujours un certain retard dans la réception des nouveautés. Et c'était extrêmement bien. Terriblement violent et direct, mais vraiment réussi. Difficile de croire que Viggo Mortensen a 50 ans ... en même temps il est à moitié Danois, ce qui doit conférer quelques pouvoirs magiques ( mais à qui diable fais-je allusion ? ). Absolument pas grand chose du tout à voir, mais coïncidence supplémentaire, son personnage se nomme Nikolaï. Non, je ne ramène pas toujours tout à eux.


Bref. Cet article sera probablement édité.


Foals - Brazil is Here !
Jack Peñate - 1,2,3,4 (Feist Cover)
Lightspeed Champion - Happy New Year (ABBA Cover)
Joe Lean & The Jing Jang Jong - Where Do You Go
Amy Winehouse - Rehab (Hot Chip remix)
Late Of The Pier - Random Firl
Animal Collective - Grass

En effet, voici l'edit tant attendu ! (humour)
Hier soir, j'ai eu le grand plaisir d'aller voir Music Is Not Fun au Mistral Palace, salle de concert Valentinoise qui a ouvert très récemment. Et ce fut une très belle surprise, car le concert s'est avéré excellent.
Je suis arrivée à Valence en milieu d'après-midi, et me suis très logiquement dirigée vers la Fnac, vu que c'est un lieu où je me sens globalement bien ( sauf quand je manque de faire un arrêt cardiaque parce que je trouve une compilation tecktonik au milieu du bac Pixies, mais ça, c'est une autre histoire), et qu'il faut bien tuer le temps pendant que mon père se creuse la tête pour trouver un appareil photo numérique convenable à offrir à mon petit frère pour Noël ... bon, si jamais ce jeune imbécile lit ce blog, j'aurai fait une gaffe, mais tant pis, il s'en doute.
J'écoute la quasi totalité du rayon indé, puis, comme d'habitude, je demande à un vendeur s'ils n'ont pas un album de Mando Diao qui traine quelque part, question devenue une habitude, et rencontrant à chaque fois une réponse négative. Et en effet, il n'y avait pas (plus ?) d'album de Mando en rayon, néanmoins le vendeur a causé chez moi un grand choc émotionnel : "En plus il est vraiment génial cet album ... on a jamais les meilleurs, c'est désespérant".
Pour parler familièrement, j'étais sur le cul. Non seulement il connaissait mais en plus il aimait. Je dois être bien trop impressionnable.

Mais tout ceci n'a que peu de rapport avec la suite : je vais donc au mcdo histoire de prendre, heu, des forces, où je retrouve Ivanne, Sabine, Anne Sophie et Aurélie, collègues du club journal au Gaby Times (il tue ce nom). On blablate, et on se dit que ça serait quand même fort bien si on pouvait les interviewer ces Music Is Not Fun.
Donc on note 5/6 questions à leur poser "au cas où" sur mon portable, parce que comme on est très professionnelles, on n'a ni papier ni stylo. Un peu avant 8 heures, nous nous dirigeons vers la salle, où je retrouve mon paternel, qui vient donc lui aussi au concert. On entre, et on se positionne bien devant la porte de la salle, parce qu'on est très motivées. On fini par rentrer, et là, bonheur, on est contre la scène, qui n'est surélevée que d'une vingtaine de centimètres. 1° partie, les Décibelles, trois filles qui citent les Hives dans leurs influences, mais aussi Sum 41, ce qui est quand même vachement moins glamour. Enfin, c'était sympathique mais pas génial, surtout qu'on entendais absolument pas la chanteuse sur les premiers titres ("Putain, on voit sa culotte !" -Yvanne...).
Julien des MINF rentre plusieurs fois dans la salle pour venir voir le concert, ce qui provoque à chaque fois un grand nombre de coups de coudes de la part de mes voisines "Regarde ! je te dis regarde !". Notre attitude extrêmement immature le fait sourire, donc tout va bien. Fin de la première partie, nous devons sortir de la salle le temps qu'ils installent le matos des MINF. Nous sortons en dernières afin de pouvoir rentrer en premières, car nous sommes plus motivées que jamais, et faisons office de portières. Il faut signaler qu' Ivanne a d'ailleurs écrasé Lucas le batteur contre le mur, et que je lui ai indiqué où étaient les toilettes ( à Lucas ). Genre je sert à quelque chose. Mais trêve de futilités, le concert va reprendre, et nous retrouvons notre excellente place. J'ai récupéré la setlist, que je scannerai dès que mon imprimante reviendra à la vie. Valentin, le bassiste, pète une corde dès la deuxième chanson, mais on ne lui en voudra pas, il a très bien joué malgré tout. Julien en fera de même un peu plus tard avec sa guitare.

Pour HP (Please), peut être bien ma favorite, Lucas prend le micro, et se tient précisément comme Liam Gallagher quand il chante. Je lui fais remarquer après le concert, et se dit très flatté de la comparaison, avant d'ajouter qu'il devrait peut être songer à changer de position, pour ne pas faire trop "copie". Absorbée par ce spectacle, je ne repère pas le micro de Julien qui est entrain de se casser la gueule et m'assomme à moitié. Avant même que je ne comprenne que je me suis pris le pied de micro, je me retrouve nez à nez avec Julien qui semble tout désolé (alors que c'était loin d'être insurmontable comme douleur) et me demande si je veux un bisou. Question rhétorique, genre je vais répondre non.
Plusieurs fois, des mouvements de foule me pousse à me retrouver à genoux sur la scène, le public étant plutôt remonté et très démonstratif, et je remet à chaque fois consciencieusement le retour de Guillaume en place.
Le concert s'achève avec In My Street, 13° titre de la soirée, et le groupe rejoue Dirty Little Secret en rappel, sous les acclamations et cris suraigües du public.

Alors que ces messieurs sont entrain de débarrasser la salle, nous prenons notre courage à deux mains et allons demander si par hasard, ils auraient pas 5 minutes à nous accorder pour une interview. C'est Sabine qui prend la première la parole, et Valentin nous répond que à peu près que "ça serait génial, pas de problème, super cool, ouais ouais, par contre on va attendre que les gens partent un peu". Comme on ne s'attendait pas vraiment à une réaction aussi enthousiaste, nous sommes ravies, et décidons de rester jusqu'à ce qu'on so
it parvenu à la faire, cette interview. En attendant, on passe au stand de merchandising, où Lucas demande au gens s'ils ont apprécié le concert, et où mon père, qui a vraiment beaucoup aimé le concert, m'achète leur EP, leur single promo et des badges, parce que "il faut les soutenir ces petits jeunes, ils ont bien du mérite par les temps qui courent". Je me dois au passage de souligner la patience paternelle, qui aura attendu sagement deux heures qu'on l'ait cette interview, et qu'on ait fini de se faire prendre 36 fois avec chaque membre du groupe. On fait signer toutes nos acquisitions, et on parle longuement avec Valentin, jeune homme extrêmement loquace et sympathique, qui prend le temps de nous expliquer ce qu'est précisément Manchestooch,et qui veut l'adresse de mon coiffeur (les gens ont pour habitude se rire de mes cheveux, et ce depuis des années). On va ensuite causer à Julien, qui nous annonce fièrement la bonne place du groupe au top indie de Myspace, devant Rachid Taha et derrière les Dodoz et les Hushpuppies, et qui décrète que nous devrions prendre une "photo Myspace de groupe" (voir à gauche), et se ré-excuse pour l'épisode du micro, bien que décidément, je ne lui en veux pas le moins du monde. Il nous parle des débuts du groupe, et nous, nous écoutons religieusement, et partageons sa bière. Puis, Guillaume sort de sa cachette, et nous décidons donc d'aller lui taper la causette. Il est également très cool, et moins timide qu'il en a l'air au premier abord. Il me remercie de mon professionnalisme face à la gestion du cassage de gueule régulier de son retour, et je me dis que j'aurais donc servi à deux choses ce soir là : maintenir les amplis et indiquer les toilettes au batteur perdu. Presque fière, quoi. On en profite pour lui poser les questions de notre interview, car on commence à comprendre que de les avoir tous les quatre réunis, ça ne sera pas du gâteau. Je lui pique alors son stylo et écrit les réponses à nos questions (inspirées) au dos de la set list, seul papier sous la main à ce moment là. On apprend plein de choses passionnantes, mais pour en savoir plus, achetez le prochain numéro de Gaby Times (je ne perd pas le nord) !
On le laisse après vaquer à ses occupations, et parvenons enfin à décrocher Valentin de trois groupies au look que je qualifierai de particulier et qui semblaient ne pas en vouloir qu'à ses talents de bassiste afin de lui poser des questions. Il veut d'abord que nous allions dans la loge, mais celle ci étant bondée, on fini par s'installer sur une petite table du hall. On recommence avec nos questions notées sur mon portable, et on utilise des flyers pour noter les réponses, la set list étant désormais insuffisante face au flot de paroles auquel nous sommes confrontées. A un moment, mon portable se met en veille, affichant ainsi Carl Barât dans toute sa splendeur. Valentin repère la photo et me pique mon portable, le montrant à Lucas qui l'a désormais rejoint dans l'interview : "T'as vu comme il a la classe Carlos !" . Car les MINF sont fans des Libs. Aaah. Mais tout ça, c'est dans l'interview.
Flemme de compléter. Je rajouterai juste cette photo (->) comme nouvelle pièce du dossier, et c'est en provenance de : Genre niaise, mais complètement.



"Tu vas quand même pas prendre ça ?!" (Lucas et Valentin, très proches)

Commentaires

Camulsa a dit…
j'ai pas encore lu mais je mets le 1er com (enfin j'espère)
bisou
Crystal a dit…
Juliet, voyons, Freddy était superbe...
Margaret S. a dit…
Moi aussi je suis pour Joe Lean & The Jing Jang Jong - ils passent probablement un peu trop en boucle sur mon mp3.
Et puis je suis également d'accord avec la comparaison à "Razorlight bone période", et on peut dire, je pense, qu'avec un peu d'entrainement, Joe Lean nous ferait un parfait Johnny Borrel...x
Lazy-gun a dit…
Mon anniversaire tombe également un Dimanche. Malheureusement aucun concert en vu pour moi. (c'est bien connu, JE N'AI JAMAIS DE CHANCE.) BREF, il serait temps pour moi aussi d'arrêter de ma plaindre à tout va =)

A bientôt
Polly a dit…
cest injuste pr editors ! :'( bon ok je les ai deja vu 2 fois mais je VEUX LES REVOIR et pi mettre une photo du groupe sur ton article ma donné envie de lecher chris (pardon jdevrais pas etre aussi explicite mais cest pratiquement ça XD)
cool pr la reprise de jack, je vais ecouter ça :)
merci
Ursulla V.K a dit…
Moi j'ai hate de voir le 1er Au matin (bon peut etre au soir ou mm le 2 pck jvai à DisneyLand Paris le 1er Janvier... racontage de vie c'est fait) le classement.
Je meurs d'envie de savoir qui est en tête et tout mais enfaite j'ai envie d'avoir la surprise. Et est ce que je peux faire des pronostics? j'adoore faire des pronostics. Pck moi j'ai mis ce qui me semblait etre le meilleur après je sais que les gens ont voté différement.
Alors je ferai pas de top 5 mais je pense que dans le top 5 il y a sûr: Shotter's Nation, Favorite Worst Nightmare, Les Hives, et après je pense Klaxons et les Wombats. Et allé pour faire des pronostics comme il faut je pense
1. Arctic.
2. Babyshambles
3. Klaxons
4. Hives
5. Wombats

on verra bien le resultat final :D ah j'adoore faire ça c'est mon petit péché mignon.

Anyway. J'attend ton mail impatiemment!
coke-lico.skyrock.com a dit…
j'en ai maaaaaarre que tout le monde aille voir des concerts géniaux, c'est hyper déprimant (oh non je dois aussi avoir un côté emo, quel horreur, bon c'est pas pire que tecktonik c'est déjà ça!)
enfin t'as bien de la chance, profites en.
si tu es bien allée voir MINF, fais la bise à valentin de ma part ^^
et ta photo de fab est ... superbe (c'est fab en même temps)
bonne dernière semaine de cours.
bise.
Julie a dit…
Edite cet article si tu veux, mais pour rajouter des choses, pas pour en enlever :D. Je l'ai beaucoup aimé : la photo de Fabrizio, la playlist et tout le reste !
Comme toujours :).

Bises.
Hugo -> jaime-les-amis.skyblog.com a dit…
HYYYYYYYA Comme j'aurais aimé être là ! ^^ SInon pour ceux qui ne peuvent pas acheter gabby times ( faute de distance ^^ ) Pourras tu nous restranscrire l'interview ? :d
Sur ce je te suis depuis maintenant longtemps et MERCI!
Antonia a dit…
Whaaaaa !! (la dernière photo est très drôle)
Margaret S. a dit…
La photo de Lucas & Valentin est juste géniale.
Margaret S. a dit…
(par contre, le tshirt de Valentin est assez stressant ; il avait le même à Nantes en Juin, à Nantes en Octobre...l'a-t-il déjà enlevé ?)
Claire a dit…
elle est géniale ta review...c'est toujours un bonheur inestimable de bavarder avec le groupe après le concert. et quand c'est raconté avec humour comme tu l'fais, c'est encore mieux, ma foi. on ne ressent presque pas de jalousie :D
j'aime bien l'effet "bordel" du concert, toi qui te ramasse un micro (je n'aime pas ça, je ne suis pas sadique, mais je trouve ça drôle, l'ACTION!), l'interview au dos de la set list puis de tout ce qui te tombe sous la main,...non,non, y'a rien à dire, c'est IMPEC'
et puis "il a la classe Carlos", c'est quand même tuant.
à la prochaine,
velvet-jacket

p-s=très charmants les petits gars en tout cas
CHOUP. a dit…
Holalala la chanceeee. Moi je peux meme pas aller voir les MINF demain à paris. Mais bon comme je les ai déjà vus ce n'est qu'une petite tristesse, mais bon. Tous leurs concerts sont memorables U_U"

Bonne semaine =)
Sabine a dit…
Ahlala cette soirée, vraiment mémorable... Je ne suis pas prête d'oublier le concert, magnifique tout d'abord, avec Valentin à deux centimètres de moi (et qui manquaitde peu de m'assomer avec sa basse !), et les pogos ma foi dérangeants... Mais bon après tout ça mettait de l'ambiance ! Avec Mister Frite derrière, torse nu... xD ! Et j'avoue que quand tu t'es pris le micro c'était assez fort (chanceuse, avoir eu un bisou de Julien... !) ! Qu'est-ce qu'ils peuvent être cools quand même... Ca m'a presque surprise ^^ !
Faudra que tu m'envoies les photos, enfin, au moins quelques unes sur les 15 000 que tu as prises ! (quelles bande de groupies, quand même !)
Enfin bref, tout ça pour dire : très bonne soirée avec toi Juliet :)

Des bisous !
Sabin
Les MINF (je sais pas pourquoi mais ce groupe me fait penser au nom d'une bonbon gout menthe, MINF, MINT la ressemble est troublante).
Kiss Bang a dit…
Cet article est tout simplement magnifique.

Je n'ai jamais autant rit devant une review de concert. d'ailleurs l'histoire du micro te tombant dessus a inspiré mon père à dire: "Pourquoi on y est pas allé?", ton père montre le chemin à suivre au mien (les concerts!), avec un peu de chance j'irai voir Morissey à Clermont.

A bientôt.
elisa a dit…
Ouhlala, j'ai adoré ta review, c'est drôle, et puis je t'envie^^
Margaret S. a dit…
Au fait : pour l'histoire du micro, je te soutiens . Lors de leur leur concert en Juin, la guitare de Julien a violemment heurté ma tête.
On ne dirait pas comme ça, mais je suis sûre qu'ils font exprès.
renata a dit…
quand je lis tes billets et le compte-rendu des concerts auxquels tu vas, je me dis qu'il t'arrive de ces trucs...

je veux, moi aussi.
Polly a dit…
well worn hand.. oui pourquoi pas, enfin je la trouve tout de meme bien morbide cette chanson... a part le début avec le "wake up my love" de tom qui est assez génial.
Sabine a dit…
Ah oui j'allais oublier : Lucas et Valentin sont trop sex. :P

Vivement qu'ils reviennent <3

Bisous!
coke-lico.skyrock.com a dit…
putain ta review est énorme!!
comment t'as trop eu du bol de passer autant de temps avec eux j'hallucine trop! (légèrement jalouse)
BREF ça m'énerrrrrve (bon c'est toi donc ça va)

perso je trouve aussi valentin plutôt charmant (en plus s'ils sont fans des libs c'est parfait!)

bref, tu as bien de la chance!!

biiiise et bon dernier jour ^^

(désolée pour ce commentaire inutilo-stupide)
Ursulla a dit…
Juste pour te rapeller que notre avion decolle à 23h..... J. a dit qu'il viendrai nous chercher à l'aeroport et qu'une surprise nous attendrai à l'arrivée.....

Bise ma Julsa.

NYC.
Nina a dit…
Waaah quelle review du concert des MINF!! Je les ai vus il y a quelques semaines à Clermont-Ferrand dans un bar tout miteux et où on devait être à peu près...euh..12. C'est pour ça en lisant cet article j'ai bien senti le vide intersidéral entre nos deux villes!(Ils ont d'ailleurs du nous prendre pour des êtres venus d'ailleurs c'est sûr!) En tout cas j'aime beaucoup ce qu'ils font et je suis totalement d'accord avec toi sur la Liam Gallagher attitude de Lucas (je rajouterai même une touche de diction à la Blur comme dans Parlife, le mélange parfait quoi). Soit dit en passant j'aime beaucoup ton blog et pour finir sur une note festive: Joyeux Noël!!
Mlledoriangray a dit…
OH MAIS TU FAIS CHIER.
J`ALLAIS DIRE:OH MAIS LE MEC DE LA PHOTO COPITE DIEU GALLAGHER.

et apres je lis.ce qui est embetant avec tes articles, c`est que tu dis tout.et apres ben, on a plus rien a a ajouter en commentaie.
sale miss parfaite.
BORIS a dit…
Groupie MINF hihi comme c'est drole XD
Boris a dit…
Boris n'oserais pas se moquer... Quoi que...
Pierre Dron a dit…
salut toi !

éh bien, quelle épopée... bravo pour ta rédaction... j'ai bien ri !

et j'crois avoir discuté avec ton père !

le groupe joue ce samedi à Etoiles... on compte sur toi !

des biz'

Pierre - Manager MINF

PS : biz à margaret de nantes...
Je lis ton blog depuis longtemps (je lisais déjà l'autre avant) sans jamais poster de commentaires et je viens (enfin!) de comprendre que tu habitais près de Valence. C'est tellement rare les gens qui ont de bon gouts dans ce patelin paumé dans les hauteurs dromoises et ardéchoises que oui, là je suis ME-DU-SEE.

Articles les plus consultés