Their Dreams Stay Firmly Rooted In The Shallows

Hier j'ai fait le concours général d'Anglais, ce qui était un peu la fierté de ma vie jusqu'au moment où je me suis retrouvée face au sujet. Un extrait de Sur La Route de Jack Kerouac, truffé de mots qui n'existent pas dans la vraie vie, genre "wrenches" par exemple, qui signifie "démonte roue", ou "adobe", ce qui m'a permis d'apprendre au passage que non, ça n'était pas juste un logiciel. Donc ça combiné à des questions qui n'en sont pas, de type "Mexico : from fun and frenzy to revelation" (et démerde toi), ça a donné un espèce d'échec assez intéressant, mais je suis quand même restée les 5 heures, histoire de rogner un maximum sur le temps du cours de philo et de pouvoir observer "Quentin le pion au physique le plus avantageux de l'histoire des pions" qui venait faire des photocopies à intervalles réguliers dans la salle de la vie scolaire où on m'avait collée. Ça donne un sens à votre journée ce genre de chose.


Après cette brève introduction scolaire, nous allons aujourd'hui parler musique, une fois n'est pas coutume. Car il y a particulièrement beaucoup de choses à raconter cette semaine, donc préparez vous à un truc assez laborieux.
Tout d'abord, les Horrors ont enfin sorti un nouveau single, dont vous pouvez voir la vidéo sur leur site officiel. Ça s'appelle Sea Within A Sea et c'est assez fabuleux. Elle estégalment en téléchargement gratuit en s'inscrivant à la mailing list sur ce même site, mais sinon pour les flemmards, je l'ai mise dans la playlist. La chanson n'a vraiment rien à voir avec tout ce qu'ils avaient pût faire sur Strange House, c'est limite shoegaze et ça dure pas loin de 8 minutes. Mais c'est vraiment un bijou, du coup maintenant j'attends avec impatience Primary Colours, qui devrait faire surface dans pas longtemps avec un peu de chance.
Ensuite, dans la catégorie nouveau single, il y a le Vulture de Patrick Wolf, qui est supposé nous sortir deux albums cette année, dont le premier , The Bachelor, courant juin. Je l'aime beaucoup ce garçon mais là c'est vraiment pas la joie, déjà la chanson en elle même n'est pas très excitante, mais en plus elle est accompagnée d'un clip sadomaso assez inquiétant où Patrick est assez peu vêtu et où il n'hésite pas à donner de sa personne. Sauf ça fait principalement peur de le voir comme ça, et qu'en plus il a un peu enflé par rapport à Wind In The Wires par exemple. Je mets également le titre dans la playlist pour que vous vous fassiez votre avis, mais il ne faut vraiment pas s'attendre à quelque chose de démentiel.


Voilà pour la rubrique singles. Pour ce qui est des albums, j'ai dernièrement écouté intensément le nouveau Grizzly Bear, Veckatimest, car ils sont un peu my brand new favourite band. L'album est très, très réussi, et comme je suis actuellement entrain de découvrir leur discographie en mode accéléré, j'ai également téléchargé leur Friend EP. C'est moins bien que le reste, mais leur reprise de He Hit Me des Crystals est un grand moment de poésie.
J'ai aussi téléchargé deux albums de Håkan Hellström, un songwriter suédois très doué qui fait des très beaux albums un peu folk/rock aux paroles très profondes d'après ce qu'on m'a dit, et que bien évidemment je ne comprend absolument pas puisqu'il utilise sa langue natale. Känn Ingen Sorg För Mig Göteborg (merci le copié/collé) vaut l'écoute.
Il me semble important de mentionner Wolfgang Amadeus, le nouvel album de Phoenix, mais en même temps à l'heure qu'il est presque tout le monde l'a déjà écouté. Il est fichtrement bon, mais quand même, je crois que je préfère It's Never Been Like That.


Et je viens de me rappeler grâce à une association d'idée un peu tordue que je voulais "un peu" parler presse aujourd'hui. Je m'explique : j'ai une très forte consommation de magazines musicaux : Je suis abonnée à Volume et à Rock&Folk, j'achète les Inrocks presque toutes les semaines, Voxpop dans les gares car ça n'existe pas en Ardèche, Tsugi quand ils font leur couverture avec MGMT ou Late Of the Pier, et aussi Trax ou Technikart de manière plus exceptionnelle. On peut également ajouter à la liste Rolling Stone et tous les magazines de guitare que mon père achète régulièrement. Et là, c'est sans compter les spécialités locales achetées à l'étranger. Tout ceci cause bien évidemment d'importants dégâts sur mes finances, le rangement de ma chambre ainsi que le temps que je consacre à la lecture d'œuvres classiques conseillées par les profs. Néanmoins, je demeure à l'affut de nouvelles publications potentiellement intéressantes. Et l'autre fois, alors que je passais par le bureau de tabac officiel du lycée avant l'étude (histoire de m'approvisionner en Snickers si ma mémoire est bonne), mes yeux se sont arrêtés sur un magazine nommé Eldorado ayant eut le bon goût de coller les Fleet Foxes en couverture. Et forcément je me suis sentie obligée de l'acheter, impossible de le laisser seul sur son présentoir, quitte à engloutir le budget Snickers (un vrai sacrifice). Et ce fut une très bonne surprise : le magazine était rempli de groupes américains folk, alt-country et autres sous genres étranges tous plus inconnus au bataillon les uns que les autres. Et il y avait au milieu de tout ça un article sur Department Of Eagles, groupe découvert grâce à Claire dont on entend à peu près strictement jamais parler dans nos contrées, donc ça m'a fait extrêmement plaisir des les voir mentionnés dans un magazine francophone sur plus de trois lignes et demi. Et avant que j'oublie, une autre bonne nouvelle dans la catégorie magazine : Magic a baissé son prix et ce mois ci y'a Zach Condon en couverture, ainsi que des articles sur Loney Dear, Empire Of The Sun et Peter Von Poehl, 7° homme de ma vie en partant de la gauche, et qui a sorti un nouvel album lundi. Album dénommé May Day, et que je n'ai pas encore eu l'occasion d'écouter, mais il sera forcément de qualité et donc probablement chroniqué ici dans les semaines à venir.
Tout ça pour dire que ça m'aide pas franchement à travailler ces trucs.


Patrick Wolf - Vulture
Grizzly Bear - Two Weeks
Håkan Hellström - Magiskt, Men Tragiskt
The Horrors - Sea Within A Sea

Commentaires

coline a dit…
J'aurais mis ma main à couper que j'avais vu Lyon sur la liste fournie de leur tournée.
C'est effroyable ma chère Juliette.

Mais il est une certitude avérée que d'ici peu de temps tu aura sjovialement pris ton pied sur leurs rythmes néodiscoanthologiques... Y'a pas un festival où ils sont pas, pour ainsi dire.

Grizzly Bear c'est génial, par contre il faut que j'écoute les chansons à trémats sus-citées, je ne connais absolument pas les songwriters scandinaves aux paroles apparement profondes.

Bisous.
Colour-of-rock a dit…
Prise d'une affreuse migraine, je me suis endormie, et là je me réveille, un peu dans le pâté ; direction écoute du dernier single des Horrors. Aaaah, mais c'est merveilleux de se réveiller pour entendre ça. Ca sonne pas Horrors, mais ça me plaît beaucoup quand même !

& merci pour "Two Weeks" ! :)
la description de ton concours d'anglais m'a beaucoup fait rire. On sait jamais, "démonte roue" ça peut toujours servir lol!
merci d'avoir mis le lien des horrors parce que j'avoue que j'aurais eu la flemme de m'inscrire sur leur site!
le titre de leur album est quand même étonnant quand on voit leur look limite emo.
OMFG le clip de Patrick!
ton amour pour les suédois est décidément inconditionnel!
"quitte à engloutir le budget Snickers (un vrai sacrifice)" j'imagine en effet!
Je suis dans un gouffre financier sans précédent, du coup je t'envie beaucoup tous ces magazines.
J'ai vu que Peter Von Poehl passait à bordeaux mais je connais pas trop sa musique, ça vaut le coup ou pas?
xxxx
Colour-of-rock a dit…
PS : Ca devait être intéressant, quand même, le concours, si c'était un extrait de "Sur La Route" :)
Colour-of-rock a dit…
Oui, les Horrors ont l'air d'avoir vraiment bien rebondi. J'ai également hâte d'écouter l'album en entier, si y'a d'autres perles de ce genre, ça promet.

(Si Placebo passait près de chez moi [mais pour le coup c'est impossible], je pense que j'irai les revoir, juste pour regoûter encore plus profondément à cette nostalgie :))
Claire a dit…
Je regrette un peu le côté violent des Horrors. Magic est un magazine qui, quand je surfe leur site web, a l'air génial, mais je le trouve jamais nulle part... Ici les librairies en Belgique, c'est rock'n'folk, les inrocks et le rolling stone (que j'achète presque jamais) et puis c'est tout. Donc j'peux courir pour voir celui-qui-parle-folkleux-qui-parle-DOE. CELA DIT nous avons un mensuel gratuit qui s'appelle Rif Raf et qui est juste terrible, toutes les nouveautés tous styles confondus y passent. Voilà. C'était mon intermède "I LOVE BELGIUM"

J'ai beaucoup ri au passage sur le concours d'anglais. J'avais du passer un test similaire et j'étais aussi très désappointé devant ma feuille.
complètement d'accord avec toi pour le nouveau patrick, d'un côté je trouve ça drôle, mais d'un autre côté c'est assez effrayant. et puis la chanson est bof quoi.
pour le test d'anglais, dis toi que tu devais pas être la seule à ne pas tout comprendre, et puis t'as vu ce que c'était grandeur nature quoi.
si Von Poehl est suédois alors... lol. je verrai si je peux y aller, j'essaie de garder mon argent pour d'éventuels festivals (genre GNP...)
à bientôt
xxxxx
Rouliane a dit…
"Fredo" et "Viola" seront mes seuls mots. A oui, aussi "à" et "écouter". "au", "plus" et "vite" éventuellement.
Juliet a dit…
Merci beaucoup pour la recommandation, il se débrouille fichtrement bien le bougre.
Claire a dit…
J'viens seulement de voir le clip de Patrick Wolf version SM, la chanson est pas très bandante mais le clip très drôle (je penche à 95% pour un second degré délibéré de la part de Patou mais je ne suis pas sure)

Sinon la proposition de l'envoi dans ma chère contrée de celui-qui-parle-folkleux-qui-parle-DOE m'enchante :D j'peux te filer un RifRaf aussi...
Clémentine a dit…
Oulà ! Je viens de voir le nouvel article... Non, faut vraiment qu'on fasse quelque chose, tu sais que je suis trop conne et que je l'ai déçu parce que je n'étais pas capable de comprendre comment il m'aimait...
T'as vu que Sam Eastgate s'est battu au SXSW ? J'ai même trouvé des photos.
polly a dit…
ah ouais pardon, javais pas lu cet article avt de commenter lautre... au passage contente que tu es parlée de Deerhunter ds tes albums de 2008, ils sont tellement sous évalués sur les blogs français cest deprimant
skagman a dit…
aaaaah ahahah Primary Colours enfin en ligne. c'est juste énorme!

post totalement inepte, mais bon...
Anonyme a dit…
je tai envoyé un msg par le biais de lautre blog pas tres astucieux jespere que tu va le recevoir
ALICIA
pas la peine de publier ca non plus hein

Articles les plus consultés